La dolce vita en Italie est un véritable art de vivre. C’est l’incarnation d’une vie pleine d’insouciance, d’amour, d’eau fraiche et de bonne nourriture, une excellente raison d'entrer dans l’univers de la Dolce vita : être détendu, remarquer la beauté qui nous entoure, revenir à l’essentiel et se faire plaisir. Cela peut être par exemple en allant se promener, en faisant une sieste la semaine (le riposo), en portant de beaux vêtements, en se cuisinant un bon repas ou en faisant connaissance avec quelqu’un.

Créer un lien social

En Italie, il n’est pas rare d’apercevoir des terrasses de cafés ou de restaurants bondées qui débordent du trottoir. On sirote un verre entre amis, on prend le temps de faire la conversation et de refaire le monde où se mêlent élites et marginaux, dans une recherche de plaisirs nouveaux.

Les dimanches midis, on va manger des pâtes fraîches et des charcuteries chez la mama italienne. Les liens familiaux sont sacrés. On échange, on se touche, on s’emporte et on ose parler fort...

La bonne bouffe : le plaisir des sens

L'agrément des papilles est essentiel au mode de vie Dolce vita. Vers 19h, plusieurs italiens se rendent au bar pour consommer un aperitivo avec des amis. Y sont servis dans la simplicité des antipastis :  légumes marinés, tranches de prosciutto  ou gressini de même que les olives.

La gastronomie italienne est colorée, elle a du caractère et est faite avec amour. La pasta y occupent une place de choix (faite de farine locale de qualité : spaghettis, pâtes aux fruits de mer, pâtes carbonara, etc. Les poissons ne sont pas en reste : filet de thon,  plat avec les anchois et plus encore.

Boire un Lambrusco, un San Gioseve, un Syrah, un Chianti... des cépages très aromatiques. Sans oublier le soleil dans la bouche du Limoncello.

Au niveau des dessert, on peut déguster de savoureux Amariti, Torcetti ou encore un Brutti ma buoni . Les marmellate, faites de façon artisanale à base de purée de fruits frais, sont de pures délices. Les saveurs sont nombreuses, mais on peut aussi citer les crèmes de noisettes, pistaches...

Région après région, Nous découvrons de nouvelles saveurs & spécialités culinaires.

La Dolce vita est plus que la douceur de vivre, c’est aussi la folie de la vie, discuter, toucher, s’emporter et rire aux éclats, la dolce vita serait une forme de vie pleine d’énergie où on se laisserait aller à contempler la vie et tous ses bonheurs quotidiens. C’est aussi le plaisir de boire un expresso tout simplement! Pourquoi ne pas s’inspirer de la Dolce vita pour chasser la déprime?

 

C’est d’ailleurs dans une Italie dévorant les saveurs et appréciant la nourriture du terroir qu’a vu le jour le mouvement slow food. Ce mouvement, créé par le sociologue italien Carlo Petrini (qui est aussi gastronome et épicurien), vise à contrer le fast food venu d’Amérique. Il fait l’apologie de la lenteur, en plus de promouvoir les saveurs traditionnelles et les savoir-faire ancestraux. Ce mouvement est ensuite devenu international.Le plaisir de partag