19- ESPACE SANTÉ

La cuisine italienne est savoureuse, rapide à préparer et permet de réaliser de très jolis plats. Elle a également des vertus Santé reconnues depuis bien longtemps : huile d'olive, protéines végétales, anti-oxydants,  consommation limitée de vin rouge ... La plupart des préconisations Santé en matière d'alimentation sont présentes au cœur de la diète Méditerranéenne.

Le premier à avoir perçu le lien entre l'alimentation et le diabète, la boulimie et l'obésité a été le nutritionniste italien Lorenzo Piroddi (1911-1999). Premier théoricien de la diète méditerranéenne, il est également l'auteur du livre « Ingrédients, principes et recettes diététiques au goût salé ».

Quelques années plus tard, Ancel Keys scientifique américain (1904-2004) a lancé un programme de recherche de grande envergure connu sous le nom Seven Countries Study et écrivit le livre « Mangez bien et rester en bonne santé, la méthode méditerranéenne». Keys avait remarqué une très faible incidence de maladies coronariennes chez les habitants de Nicotera et l'île de Crète, en dépit de la forte consommation de graisses végétales fournies avec l'huile d'olive, et émis l'hypothèse que cela était dû au type d’alimentation caractéristique de cette zone.
Suite à cette observation a débuté la recherche célèbre "Seven Countries Study" basée sur la comparaison des régimes de 12.000 personnes, âgées de 40 à 59 ans, répartis dans sept pays du monde (Finlande, Japon, Grèce, Italie, Pays-Bas, Etats-Unis et la Yougoslavie). Les résultats de l’étude ont été sans équivoque: la mortalité par infarctus du myocarde est beaucoup plus faible dans les populations méditerranéennes que dans les pays comme la Finlande, où le régime alimentaire est riche en graisses saturées (beurre,saindoux, lait et ses dérivés, la viande rouge) .
Bien d’autres études ont été ensuite menées qui ont confirmé ces liens. Certaines graisses, en particulier d'origine animale, ont la particularité de contenir un taux élevé de cholestérol qui prédispose à toutes les maladies liées à l'artériosclérose (dépôt de cholestérol dans les artères).

Un régime qui tend à limiter l’absorption de cholestérol, en particulier de type LDL (mauvais cholestérol) doit donner préférence aux légumes, à la volaille, à l'huile d'olive et aux huiles végétales. Il devrait limiter la consommation d'oeufs, de viandes, de jambon et de saucisses, de lait et de produits laitiers.

En fait, malgré leurs différences, l'ensemble des pays méditerranéens ont une culture culinaire commune qui se caractérise par :
- une consommation importante de fruits, dont les fruits à coque;
- une abondance de légumes;
- des lipides ajoutés sous forme d'acides gras mono-insaturés, avec une consommation quasi exclusive d'huile d'olive et une faible quantité d'acides gras saturés;
- une consommation de légumineuses;
- une consommation de céréales (pâtes, riz);
- une consommation limitée de poisson;
- une consommation faible de produits laitiers et de viande (particulièrement de viande rouge);
- une consommation faible d'alcool ou une consommation modérée de vin rouge durant les repas ou des infusions.

Ce régime méditerranéen est au centre de bien des orientations diététiques actuelles:
- faible consommation de protéines animales auxquelles sont privilégiées les protéines végétales;

- intérêt d’apports d’antioxydants trouvés dans les fruits et légumes, les aromates, les fruits à coque;
- préférence donnée aux graisses végétales mono-insaturées par rapport aux graisses animales;

*L'huile d’olive a des propriétés bénéfiques pour la santé, notamment sur le plan cardio-vasculaire, grâce à sa teneur en vitamine A, vitamine E et en acides gras mono insaturés.
75% des graisses de l’olive et de son huile sont des acides gras mono-insaturés (Oméga 9). Oméga 6 (60% des graisses de l’huile de tournesol) et Oméga 9 sont associés à une diminution du risque de maladies cardiovasculaires.
Ils sont reconnus pour abaisser les taux de cholestérol total et de cholestérol-LDL («mauvais» cholestérol) dans le sang, lorsqu’ils remplacent les acides gras saturés dans l’alimentation. Ils protègent aussi le cholestérol-LDL («mauvais» cholestérol) de l’oxydation (stress oxydatif), contribuant à son adhésion sur les artères et à l’athérosclérose.
Les Oméga 9 auraient par ailleurs des effets bénéfiques sur le taux de cholestérol-HDL («bon» cholestérol). Par rapport aux huiles riches en Oméga 6, l’huile d’olive a la caractéristique d’être aussi riche en antioxydants. Ceux-ci protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres aujourd’hui considérés comme facteur favorable au développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.

 

*Les pâtes, un aliment Santé

Les glucides sont la principale source d'énergie de l'organisme. Ils sont faciles à digérer et leur excédent se transforme en graisse de réserves sous-cutanées.
Des aliments particulièrement riches en glucides sont le pain, les pâtes, le riz, les légumineuses, le mais, les pommes de terre, le sucre, le miel.

En Italie, les pâtes se dégustent al dente, encore un peu fermes. Combinées à des légumes, les pâtes sont un plat qui apportera les glucides, protéines et céréales qui vous permettront de diminuer votre consommation de viandes rouges et autres aliments d’origine animale.

L’apport calorique d’un plat de pâtes (environ 280 kcal pour une portion de 80 grammes de pâtes sans leur accompagnement) dépend plus des sauces ajoutées que des pâtes elles-mêmes. Les pâtes ont un index glycémique bas (en moyenne 45 à 55). Cela signifie qu’elles libèrent leur sucre lentement dans le sang. C’est pour cela qu’elles sont appréciées des sportifs. C’est un point positif pour la santé et la ligne, puisque le sucre libéré lentement n’est pas stocké sous la forme de graisses. Le problème est lorsque l’on consomme une portion copieuse de pâtes assaisonnées de sauces caloriques.

Les pâtes artisanales aux farines à haute teneur en protéines vous apporteront une sensation de satiété supérieure à celle de pâtes industrielles et vous en consommerez moins. Elles ont un indice glycémique plus faible que les pâtes de blés de moindre qualité. Leur séchage à basse température contribue aussi à leur conférer un indice glycémique plus faible que celui de pâtes séchées à températures élevées.
Certains artisans réalisent aussi des pâtes au germe de blé. Le germe des grains de blé est retiré par tous les fabricants de pâtes, car c’est un produit difficile à maîtriser. Ces artisans, détenteurs de savoir faire historiques, fabriquent des pâtes dont le goût de blé est plus marqué. Le germe de blé apportera un goût incomparable, une sensation de satiété complémentaire et les nombreuses substances nutritives intéressantes pour la santé qu’il contient (vitamines et protéines végétales).

Les pâtes cuites « al dente » sont plus digestes parce que le réseau de gluten retient en son intérieur les grains d'amidon, les rendant ainsi assimilables de manière graduelle. Ainsi on évitera les pics d’insuline liés aux pics de glycémie. L’arrivée du glucose dans le sang est plus graduelle. Ces pics provoquent des réactions de stockage et une absorption élevée par le corps. L’indice glycémique des pâtes al dente est plus fiable que celui des pâtes plus cuites.
La digestion de l’amidon se produit pour une grande partie dans la bouche grâce à une enzyme. Lorsque les pâtes sont trop cuites, elles deviennent plus glissantes et molles et on a tendance à les avaler en les mâchant moins. L’enzyme ne fait alors pas son travail de digestion et les pâtes se retrouvent dans le tube digestif en formant une masse collante difficile à digérer et qui peut même provoquer chez certains des douleurs intestinales. En revanche les pâtes al dente seront mâchées plus longuement. L’enzyme travaillera mieux et les pâtes arriveront dans l’estomac en plus petits morceaux. Les pâtes trop cuites s’appauvrissent en nutriments en les relarguant dans l’eau.

 

18 - DE FAÇON SALUTAIRE !

Vous vous sentez fatigué-e quand la journée est finie ? Vous avez du mal à déconnecter le soir et à trouver le sommeil ? Vous aimeriez retrouver plus de sérénité dans votre vie personnelle et professionnelle, plus de vitalité et moins de stress ? Vous voudriez retrouver plus de fluidité dans votre vie ?
Voici 9 Habitudes Salutaires pour Booster votre énergie !

Il est important de remettre l’Homme au cœur de son environnement parce que tout est énergie comme l’a dit Albert Einstein et parce que les seules choses tangibles que l’on peut emporter de ce monde ce sont nos expériences.
Toutes les habitudes qui suivent, visent à nous entourer de « bonne énergie », de « bonnes vibrations » qui nous relie les uns aux autres, à tous les êtres vivants, à tout ce qui existe en fait, matériel et immatériel, tangible ou impalpable. Ce Qi parcourt notre corps et notre environnement.

 1- DÉCIDEZ
Les objets qui nous entourent peuvent parfois devenir trop encombrants, trop nombreux. On se sent alourdi, « plombé », parfois attristé et tiré en arrière si les objets ont une valeur sentimentale qui nous ramène vers la nostalgie du passé. Régulièrement, faire le tri : soit en prenant un petit bout (tel placard ou tel tiroir, par exemple), soit en prenant une thématique (tous les livres par exemple). Disposez autour de vous plusieurs cartons en fonction de la décision que vous allez prendre.
Examiner chaque objet : est-il utile ? Est-il en bon état ? Évoque-t-il de bons souvenirs ? Décider : garder / vendre / donner / jeter
De nombreuses pensées peuvent nous empêcher de nous séparer d’un objet : « ça peut toujours servir », « je l’ai acheté si cher », « il m’a été offert par telle personne » … Des pensées antidotes existent : « il sera plus utile à quelqu’un d’autre », « l’argent que j’ai dépensé ne me sera pas rendu si le garde dans le placard », « telle personne n’a pas à m’envahir d’objets que je n’ai pas demandés », etc… Ce conseil peut s’appliquer aux objets, mais aussi s’élargir aux fichiers informatiques, aux contacts de nos téléphones portables…
Et surtout, éviter de se ré encombrer en résistant aux achats compulsifs, aux vendeurs trop convaincants… Interrogez-vous sur vos vrais besoins !
2- NETTOYEZ - RÉPAREZ

Faites-le en conscience « j’honore mas maison, je lui montre du respect ») ou faites-le faire par une personne que vous respecterez et apprécierez. En particulier, ne pas oublier (liste non exhaustive !) • Toutes les ouvertures : fenêtres (sans oublier les encadrements, les appuis, les balustrades), porte (d’entrée particulièrement), le paillasson, les entrées d’aération des fenêtres, les bouches VMC… • Les angles des plafonds, les interrupteurs, les poignées de porte… • Le réfrigérateur, le four • La caisse du chat, le bocal des poissons rouges, les plantes … • La literie, les draps et alèzes (rappelons que la literie devrait dans l’idéal être changée tous les 10 ans, et après une rupture sentimentale…) Changez les ampoules grillées dès que possible, entretenez les joints des carrelages, réparez ou changez les appareils électriques défectueux : réalisez tous les travaux de maintenance nécessaires. Ces deux premiers conseils s’appliquent aussi au jardin et aux accès de la maison, et aux annexes : le garage, l’abri de jardin… !
 3- AÉREZ
Ouvrez les volets de chaque pièce, ouvrez les fenêtres, au moins 15 minutes par jour même s’il fait frais (surtout dans les chambres). Dans une pièce qu’on n’aère pas, l’énergie finit par stagner et cela est nocif. Il est important que l'énergie puisse circuler (ni trop vite, ni trop lentementles ions). Dans la même idée, évitez de stocker trop de choses sous les lits : la poussière s’accumulerait et le manque de circulation peut aussi entraîner des moisissures très allergisantes. Ne jamais boucher les bouches VMC ni les entrées d’air frais dans les châssis des fenêtres, outre le manque de renouvellement de l’air.

4- ATTIREZ L’ÉNERGIE
Il est important que l'énergie (souffle vital) trouve votre porte d’entrée : attirez-le avec un paillasson joyeux, positif ; ornez votre porte ou votre seuil, de plantes, d’une plaque de numéro originale … Osez la couleur, je vous aide à choisir ! Faites en sorte que votre boîte aux lettres soit visible, si votre porte est sur le côté, guidez les pas du visiteur par des pots, des lumières… Dans votre entrée, faites en sorte un bel accueil, etc.
5- ENTOUREZ-VOUS DE JOIE
Ne gardez autour de vous que des objets qui vous inspirent des idées et des émotions positives, que vous trouvez beaux.                                                                                                        « La beauté est dans les yeux de celui qui regarde. »

La même idée s’applique à ce que nous mangeons : privilégiez une nourriture de qualité et saine & fraîche, partagée dans la bonne humeur. Entourez-vous de personnes positives, fréquentez des lieux qui vous ressourcent. Privilégiez les sources d’information positives, fuyez les émissions, les films et les lectures anxiogènes…Ne regardez plus les informations, soyez vigilants quant aux réseaux sociaux …. Et profitez du temps que vous allez ainsi libérer pour faire des activités qui vous ressourcent !

6 - SIMPLIFIEZ
La complexité est source de prise de tête et de pertes de temps : branchez vos antennes ! Ne vous forcez pas à rester dans une situation qui ne cous convient pas, écoutez-vous ! Simplifiez vos plats (moins de 5 ingrédients /plat), vos produits d'hygiène, vos vêtements... En consommant du "naturel" moins transformés, plus simples, vous contribuez aussi à rester en bonne santé et vous pouvez déjà vous parer à de nombreux besoins ! .
7- FAITES 1 SEULE CHOSE A LA FOIS
Notre cerveau ne peut pas faire plusieurs choses à la fois : il sait juste passer très vite d’une tâche à une autre, mais avec un coût énergétique énorme ! Aussi il importe de prendre l’habitude de faire une chose à la fois sans se laisser interrompre. Pas si facile, dans le monde connecté… Quand vous avez une tâche à accomplir, efforcez-vous de retirer de votre vue tout ce qui viendrait parasiter votre attention : libérez la table des autres dossiers ou des objets susceptibles d’attirer votre attention ailleurs ; abstenez-vous de vous laisser interrompre (par le téléphone : vous n’êtes pas obligé de répondre ! – par les mails : gardez des plages de temps pour les lire !) Apprenez à mettre de la conscience dans vos actes : mangez en conscience (donc sans lire vos mails en même temps…), marchez en conscience (donc sans passer un coup de fil en même temps)…En ne faisant qu’une chose à la fois, vous verrez que vous ne perdrez plus vos clés, votre voiture ou vos lunettes : parce que vous serez pleinement présent lorsque vous les poserez quelque part ! Dans l’espace aussi, vous gagnerez à ne pas faire tout, partout, tout le temps : délimitez des zones de repos,  de travail, de repas par des couleurs ou des tapis par exemple.

8- MÉNAGER VOS INSTANTS

Lorsque vous passez d’une tâche à l’autre, évitez les transitions trop brutales : octroyez-vous des micro-pauses, par exemple en prenant un verre d’eau ou en faisant quelques pas dehors ou quelques étirements. Profitez de l'instant PRÉSENT et de la déconnexion. Par exemple dans l’espace, il est important de ménager un sas entre l’extérieur et l’intérieur : aménagez une entrée, avec un endroit pour déposer vos chaussures (ne marchez pas à l’intérieur avec vos chaussures de ville !) et vos manteaux, vos clés….

9- TENEZ COMPTE DE VOS DÉSIRS
Plus vous passerez du temps dans vos directions favorables, plus vous économiserez votre énergie ! Inversement, passer du temps dans des directions défavorables est source de fatigue.
Modifiez ce qui peut l’être facilement : NOS CHOIX. Observez ce qui se passe …
L’idée est que les lieux ont une personnalité, sont agissants, nourriciers ou non, et que, si on sait où placer quelle activité, comme activer telle ou telle caractéristique du lieu, comment se placer soi-même et pour faire quoi, eh bien le lieu nous donnera un « petit coup de pouce » pour atteindre nos buts.  L’important ici, loin des fausses promesses de vendeurs d’illusion, c’est avant tout de concrétiser ce pourquoi nous sommes faits : CRÉATEUR de nos désirs de la façon la plus fluide possible.

 

17 - Que la force des couleurs soit avec vous !

Le bien-être par les couleurs peut sembler à première vue être une idée saugrenue, mais, pour l’avoir testé lors de prestations diverses, je dois avouer que cela à son effet ! La couleur est une émotion pour faire de votre intérieur le meilleur des endroits pour vous ressourcer.

Les couleurs sont utilisées pour maintenir des vibrations dans le corps, à une fréquence bénéfique pour votre santé, votre bien-être et votre harmonie.

Ce sont de puissantes forces énergétiques qui agissent directement sur les émotions et votre équilibre physique dans le but d’harmoniser votre corps et votre esprit. La biochimie du corps dépendant de la lumière, l’utilisation de ces dernières provoque indéniablement des effets positifs.

Il faut savoir que la lumière peut être décomposée en 7 couleurs fondamentales, dont chacune correspond à des vibrations énergétiques différentes et une longueur d’onde particulière.

Les couleurs nous affectent, de différentes manières selon la symbolique . La chromothérapie explique le codage des couleurs + les associations & juxtaposition. Si je vous dits : panneau stop - moine tibétain - uniforme - layette - chocolat - Perrier - lait... Je ne parle pas de couleur, nous sommes bien d'accord ? Aussi la couleur influence jusqu'à 92% de nos choix de consommation !

Les bienfaits des couleurs

Nous savons depuis que le monde est monde (ou presque) que les couleurs ont une influence sur notre santé, notre humeur, qu’elle soit bonne ou mauvaise.

Leur impact est à la fois physique et psychique et nous les ressentons plus moins consciemment, mais elles nous permettent à notre énergie vitale d’atteindre un état d’équilibre. Imaginez un monde sans couleurs, celui-ci  n'apparaitrait pas !

Certaines situations du quotidien, incluant des couleurs, nous font d’ailleurs ressentir très facilement des émotions positives :

  • Un paysage verdoyant
  • Lorsque vous ouvrez vos volets et découvrez un beau ciel bleu
  • Un coucher de soleil flamboyant
  • Un lagon à l’eau turquoise
  • etc.

Il est démontré que les couleurs peuvent, au-delà d’agir sur les organes du corps, agir plus globalement sur la qualité de sa vie.

Une méthode vieille comme le monde

Que ce soit en médecine ou dans certaines civilisations, les couleurs ont eu une forte influence.

  • Dans l’antiquité :

Durant cette période, on utilisait les couleurs afin de réveiller les facultés spirituelles ou même guérir.

  • Les Égyptiens:

Ils exposaient une eau aux rayons du soleil dans une bouteille en verre teinté et la buvaient. Il la considérait comme une eau thérapeutique.

  • Les Grecs:

Ils érigeaient des temples en choisissant minutieusement les couleurs utilisées et les entrées de lumières, car ces éléments jouaient un rôle important lors des rites religieux.

  • En Chine :

Des papyrus vieux de plusieurs milliers d’années ont été découverts et attestent de l’usage des couleurs. Elles étaient utilisées à des fins thérapeutiques et pour éveiller les facultés spirituelles.

Afin d’établir leurs diagnostics, les médecins chinois se référaient d’ailleurs à la coloration du visage.

  • En Inde :

Pour les médecins ayurvédiques, les couleurs ont une symbolique très précise. Chaque couleur est associée à un chakra, qui est un centre d’énergie très subtil que l’on peut localiser sur divers points du corps.

  • En 1665 :

Le physicien Newton découvrit que la lumière blanche était décomposable en 7 couleurs fondamentales. En effet, si l’on fait traverser un prisme triangulaire par une lumière blanche, on voit alors apparaitre distinctement ces 7 couleurs.

  • En 1878 :

Aux États Unis, le Dr Babbit, père de la thérapie chromatique mit à jour différentes études sur les couleurs ainsi que leurs effets thérapeutiques.

Les résultats de ses travaux confirmèrent que les couleurs avaient bien des effets sur la physiologie sur la croissance des plantes, mais également sur les êtres humains.

Le Docteur en conclut que ces couleurs sont essentielles, car elles représentent les énergies transmissibles pour tout le corps.

  • Plus tard…

Plus intéressantes encore, d’autres études démontrèrent que les couleurs avaient des effets sur les nerfs de la peau et ses tissus, influençant nos mécanismes biologiques.

Le Dr Lucey (Université du Vermont – USA) développa une méthode plutôt efficace de traitement des enfants atteints de jaunisse à la naissance par la lumière colorée bleue. Des recherches très sérieuses, soutenues par la NASA, ont été menées durant ces dernières années dont, par exemple, il a été mis en exergue que la couleur rouge offrait un fort pouvoir cicatrisant. 

La pub, les emballages, voitures, vêtements, nourriture industrielle, cosmétiques... utilisent le pouvoir des couleurs pour inciter l'achat aussi !

La chromothérapie à l’heure de la déco

Afin d’atteindre un bénéfice optimal de son habitat, on utilise beaucoup la lumière et les couleurs. Elles charment l’œil, éveillent nos sens, enveloppent le corps de chaleur et de douceur. La couleur permet aussi de rendre le lieu apaisant, rassurant et créer une atmosphère sereine. Ces ambiances peuvent conduire à une certaine méditation.

Les propriétés des couleurs

Les couleurs ne sont pas seulement visuelles, mais nous pouvons également ressentir les effets de leurs vibrations et les adapter selon nos envies et nos besoins.
Chaque couleur cible un état psychologique différent et chacune à ses vertus. Il est très bon d’introduire des couleurs dans sa vie.

Découvrons alors les couleurs de la palette chromatique, leur signification et leurs vertus.

Le rouge

C’est la couleur qui représente la force, la santé et la vitalité.
Le rouge est souvent pour illustrer des personnages ambitieux, qui aiment la vie sans être compliqués.

Pour la santé :

  • Couleur très stimulante qui active la circulation sanguine
  • Pouvoir antiseptique et cicatrisant

Symbole du feu, les rayons rouges dégagent de la chaleur et sont excellents pour les affections aggravées par le froid, la congestion, les muqueuses : rhumatismes, frissons, douleurs articulaires ou musculaires...

    L’orange

    C’est LA couleur anti-fatigue par excellence, un bon stimulant !

    Située entre le jaune et le rouge, l’orange stimule la glande thyroïde et offre des effets positifs sur l’élimination des amas graisseux.
    C’est une couleur antispasmodique recommandée dans des cas précis : douleurs arthritiques, articulaires, lombaires...

      Le jaune

      Le jaune est la couleur :

      • Du bonheur
      • De la sagesse
      • De l’intellect
      • De l’imagination

      Par la vivacité de sa couleur, le jaune apporte des effets positifs sur le cerveau et le système nerveux, facilitant l’activité cérébrale et fortifiant les nerfs.

      Le vert

      Le vert est la couleur :

      • De l’harmonie
      • De l’équilibre

      C’est une couleur très agréable qui procure un sentiment d’harmonie avec la nature.

      Les effets du vert : apaisant physique & psychique, calmant, idéal en cas de troubles & émotionnels, épuisement, stress, insomnie, nervosité...

        Le bleu

        Le bleu est la couleur :

        • De la sérénité
        • De la paix
        • Du repos

        Les effets de la couleur bleu : sédatif

        L’indigo

        Cette couleur particulière est assez subtile. Elle permet d’accéder à des niveaux de conscience précis et stimule l’intuition.

        Le violet

        Cette couleur se situe à la fin du spectre lumineux visible.

        Certaines personnes ne supportent d’ailleurs pas le pouvoir de ces rayons violets, car il s’agit d’une couleur puissante dont les propriétés thérapeutiques sont exceptionnelles.

        Les effets de la couleur violet : stimule la respiration, idéal en cas d’excitation nerveuse, d'un désordre psychologique...

        16 - Changez le décor...

        de votre intérieur c’est tout à fait possible, sans passer par la case shopping pour changer votre décoration, quelques idées et un peu de temps suffisent + les couleurs + le relooking, upcycling, home staging...

        Apportez de la convivialité à une pièce

        Faites de votre salon ou de votre cuisine un vrai lieu d’échange et de partage en changeant de place le mobilier. Dans le séjour, plutôt qu’un grand espace dédié à la télévision, regroupez quelques fauteuils et votre canapé autour d’une table basse. Privilégiez la disposition en cercle pour inciter à la communication. Ajoutez une bougie et de jolis objets pour une atmosphère plus feutrée.

        Dans la cuisine, organisez un coin « rafraîchissement ». Laissez un plateau, une carafe et quelques verres sur votre table ou sur votre bar et créez un endroit convivial où l’on aime se retrouver en famille en fin de journée.

        Créez votre galerie personnelle

        Vous avez des photos de familles dans chaque pièce de votre maison ? Rassemblez les différents cadres et accrochez-les dans votre montée d’escalier ou dans votre entrée. Plus les cadres sont dépareillés plus l’effet ça sera réussi. Un moyen économique de décorer un mur en le personnalisant et d’apporter une âme à votre maison.

        Désencombrez pour mieux valoriser

        Certains meubles et bibelots sont là depuis si longtemps que l’on n’y prête plus attention. Décorer ne signifie pas forcément ajouter des objets. Embellir un espace passe aussi par le tri. Si votre pièce à vivre est encombrée, n’hésitez pas à retirer tous les objets et meubles qui vous encombrent. Vous gagnerez en espace de circulation et les pièces auxquelles vous tenez vraiment seront mieux mises en valeur.

        Optimisez l’espace d’une chambre

        Même si la suite parentale fait de plus en plus d’adeptes, il faut avouer que la chambre est un espace dont on profite peu. Pourtant, même quand les surfaces sont généreuses, nous avons tendance à pousser les meubles contre les murs ou dans les coins. Profitez de cet espace en mettant votre lit en valeur au centre du plus grand mur. Vous avez un petit fauteuil ? Il sera parfait pour apporter un côté cosy à cette pièce et pour créer un coin lecture au calme si vous l’associez à un luminaire d’appoint. Jouez avec les plaids et les oreillers et transformez votre lit en un véritable cocon.

        Faites entrer la nature dans votre maison

        Inutile d’acheter des fleurs, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin dans la nature pour apporter de la couleur à votre intérieur. Bien choisies, des branches mortes peuvent devenir un support décoratif mural. Dans une chambre d’enfant, elles sont du plus bel effet garnies de papillons ou de fleur peints par vos artistes en herbe. Récupérez sur vos massifs les fleurs en fin de vie pour garnir votre intérieur. Regroupez vos soliflores pour plus d’effet et créez des compositions variées à base de verdure.

        Changer sa décoration sans dépenser, c’est avant tout avoir une nouvelle vision de l’usage que nous pouvons faire de nos objets. C’est aussi repenser notre façon de vivre au sein de notre habitat et déplacer les objets pour qu’ils répondent à notre envie de partage, de relaxation ou de créativité.

        15 - Qu’est-ce qu’un arc-en-ciel ?

        Un arc-en-ciel est un phénomène météorologique lumineux qui, comme son nom l’indique, prend la forme d’un arc. On peut l’observer dans le ciel après une averse de pluie, lorsqu'il y a des gouttes d'eau dans l’air et que l’on tourne le dos au soleil. Avec une telle disposition, et si le Soleil n’est pas trop haut dans le ciel, vous êtes assuré d’apercevoir nettement les couleurs qui composent l’arc : violet, indigo, bleu, vert, jaune, orange et rouge.

        Les couleurs gardent, continuellement, le même ordre d’apparition. Cependant, même si l'on dénombre 7 couleurs clairement visibles à l’œil nu, l’arc-en-ciel est en réalité constitué de toutes les teintes situées entre le violet et le rouge. Les nuances sont, par conséquent, infinies. Mais qui a découvert toutes ces informations ? Il s’agit d’un célèbre philosophe, mathématicien, physicien, alchimiste, astronome et théologien britannique : Isaac Newton !

        La décomposition de la lumière par Isaac Newton

        Lorsqu’Isaac Newton réalise son expérience de la décomposition de la lumière à l’aide d’un prisme (une espèce de triangle transparent), le physicien dénombre tout d’abord cinq couleurs : les primaires (bleu, rouge et jaune) et les secondaires (vert et violet). Finalement, il décide d’ajouter, l’indigo et l’orange afin d’obtenir 7 couleurs. Mais pourquoi tenait-il absolument à obtenir ce chiffre ?

        Pour de multiples cultures occidentales, et ce, depuis des siècles, le chiffre 7 est considéré comme magique. En effet, il existe beaucoup de coïncidences historiques, mathématiques et physiques autour de ce chiffre. On le retrouve disséminé un peu partout : les 7 déluges, les 7 jours de la création, les 7 jours de la semaine, les 7 péchés capitaux, les 7 merveilles du monde, les 7 continents, les 7 planètes majeures, les 7 organes vitaux…

        Tout comme Pythagore (philosophe, mathématicien et scientifique) et Aristote (physicien, biologiste et politicien), Isaac Newton pense que le chiffre 7 est mystique. Si Newton “s’amuse” à rajouter 2 couleurs, c’est parce que Pythagore avait trouvé un rapport entre le phénomène lumineux et le phénomène sonore (les 7 notes de musique : Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La et Si) et parce qu’Aristote distinguait 7 couleurs du noir au blanc.

        Écrit par Sophie Bourguignon

         

        14 - Aménager sa chambre

        Une chambre mal pensée et c’est notre quiétude au sein de cette pièce ultra intime qui se retrouve malmenée. Alors découvrez vite les 10 erreurs à éviter à tout prix dans la chambre !

        Pas forcement du blanc

        En déco, tout est une affaire de couleurs… et encore plus dans la chambre : le repos est sacré, la chambre doit donc afficher à tout prix des couleurs propices à la détente et non pas multiplier les couleurs criardes... OUI MAIS cela ne veut pas dire qu'il faut uniquement du blanc. Des murs blancs, des meubles neutres, du linge de lit pastel... pas forcement !

        Certes on évite le jaune fluo et le rouge, qui favorisent l’énergie en langage feng-shui, mais on peut tout à fait se permettre des murs bleus canard ou vert tilleul, des teintes qui apaisent, tout en apportant beaucoup de style. Un mur peint en gris ne va pas vous empêcher de dormir, alors qu'un mur blanc c'est flippant !

        Si vous n'osez pas le mur en couleur, choisissez du linge de lit coloré, un joli boutis, des coussins à motifs, de beaux rideaux en camaïeu, bref déclinez des touches de couleurs ici et là afin de réveiller cette pièce qui ne doit être endormie que la nuit.

        Des rideaux

        Si vous n'avez pas la chance d'avoir des volets, essayez de passer une nuit dans une chambre sans rideaux aux fenêtres. Vous constaterez sûrement que votre sommeil en sera largement affecté. Les rideaux ne protègent pas seulement des regards extérieurs, ils isolent aussi de la lumière et du froid, donc interdiction de faire l'impasse dessus.

        Deuxième avantage : à eux-seuls ils apportent énormément de style à la pièce. Des rideaux en velours et votre chambre devient boudoir, en lin elle se veut bohème ou fleuris et vous voilà en Écosse ; vous avez l'embarras du choix dans les marques déco dont l'offre est pléthorique, pour tous les styles, tous les besoins (occulter ou habiller) et tous les budgets.

        Positionner le lit

        Dans une chambre, pas question de mettre son lit n'importe où… et encore plus si vous êtes adepte du feng shui ! Son emplacement est ultra important : pour profiter d’un bon sommeil, il est déconseillé de le placer face à une entrée (porte ou fenêtre) car cette dernière capterait l'énergie cosmique entrante... Tout un programme ! La meilleure solution serait de l'installer contre un mur et d'avoir une jolie vue vers l'extérieur, tout simplement.

        Des plantes

        A bas les clichés : non les plantes ne ponctionnent pas tout notre oxygène pendant la nuit. Certes elles rejettent du CO2 mais cela ne doit pas vous inquiéter, aucune chance de vous asphyxier pendant votre sommeil à cause de votre ficus. Par contre ce n'est pas la peine de la jouer too much non plus, réservez l'Amazonie à votre salon (ou à du papier peint luxuriant, c'est ultra tendance) et dans la chambre privilégiez les plantes dépolluantes ou les petits bouquets de fleurs (fraîches car les fleurs séchées, en feng shui elles symbolisent la mort, et l'idée de mort ce n'est pas super pour s'endormir !)

        La tête de lit

        Si vous avez suivi nos conseils un peu plus haut et choisi de placer votre lit contre un mur, sachez qu’une tête de lit sera indispensable. Nécessaire. Obligatoire. Elle évite que votre peinture ou votre papier peint ne s’abîme avec le temps si vous êtes souvent assis dans votre lit. Et surtout, elle a le don d'apporter plus de caractère à la chambre, un style plus "abouti".

        Discrète ou esprit chambre d'hôtel, design ou récup (avec des planches ou des chutes de papier peint), avec ou sans rangements, n'oubliez pas de la choisir coordonnée à l'ensemble de votre pièce et à votre linge de lit.

        L'éclairage

        Qui dit chambre, dit repos, dit calme, dit lumière tamisée ? Pas forcément. On lit, on s'habille, on papote, on fait d'autres choses et l'éclairage a toute son importance selon les actions. Suspension, lampadaire, applique, lampe à poser sur la table de chevet, répartissez les points lumineux et jouez sur l'intensité.

        Ouvrir la salle de bains ?

        On vous l'accorde ce n'est pas une faute mais plutôt une question de goût. Et ici nous sommes contre. Contre l'autre qui vous voit nu(e) pendant que vous vous savonnez sous les bras. Contre ce manque d'intimité. Contre les projections d'eau sur les draps. Contre la vue sur le fil dentaire et le coton en vrac au moment de s'endormir. Contre la chambre humide et embuée parce que l'autre a pris sa douche à minuit.

        Le dressing

        Après une journée bien remplie, nous avons besoin de repos, et nos yeux aussi. Si ces derniers plongent sur un dressing - mal rangé de surcroit -, des cintres, des vestes, des robes, des boîtes, des chaussures, le regard se concentre à nouveau et le cerveau aussi... ce qui est contre l'effet recherché.  

        La solution ? Opter pour un grand dressing fermé (avec portes de placards ou rideaux) ou un dressing cloisonné (sous-entendu une autre pièce pour les plus chanceux d'entre nous).

        Sobriété ou pas ?

        On a tendance à imaginer la chambre de façon plutôt sobre, or c'est comme pour le chapitre sur la couleur dont nous parlions un peu au-dessus : le blanc n'est pas un diktat et le minimalisme non plus. Vous ne dormirez pas moins bien dans une chambre qui a de vrais-partis pris, qui est décorée du sol au plafond, qui assume tel ou tel style déco. La chambre doit vous ressembler, vous devez vous y sentir bien, y apporter votre touche personnelle. Peintures, luminaires, suspensions, tête de lit, petite décoration, lâchez-vous un peu, ce n'est pas ici que vous allez faire salon, c'est votre petit coin rien qu'à vous alors osez le bichonner !

         

        13 - ET SI ON RESPIRAIT MIEUX GRÂCE À LA COULEUR ?!

        RESPIRER, la plus essentielle de nos sources de vie. Parfois nous respirons mal ou nous « oublions » de respirer, par exemple lorsque nous sommes inquiets. Alors notre respiration s’appauvrit, elle perd de son ampleur et pour compenser le manque d’air ressenti, son rythme s’accélère, ce qui entraîne encore d’avantage de stress...

        Merveilleux bleus turquoises inspirés de la couleur du ciel ensoleillé ou des lagons transparents, ils nous emmènent tout de suite dans une bulle de légèreté. Ces bleus solaires sont formidables car ils ont l’art d’ouvrir nos espaces et de les rendre légers. Parfaits pour ne pas se sentir enfermé, ils sont comme un souffle de vent frais et vous procureront la sensation de mieux respirer, d’où leur effet antistress assuré !

         

         

        Comment ? Parce-que la couleur et la lumière puissante qu’elles contiennent sont infiniment bénéfiques. Elles agissent sur votre cerveau et votre corps grâce à leurs ondes électromagnétiques, ces infimes vibrations qu’envoie chaque couleur-lumière. En tant qu’experte des effets psycho-émotionnels de la couleur et auteure de plusieurs livres, je suis particulièrement admirative de la force des photos de Réhahn, et je sais qu’elles peuvent vous apporter de très belles énergies dans votre intérieur !

        De tous temps, la couleur bleue a exprimé le calme. Sûrement à cause de la couleur des océans et du ciel, ces espaces infinis qui prêtent à l’évasion mentale… mais pas seulement. L’univers a doté le bleu d’une vibration particulière : une onde lumineuse lente et profonde qui met notre cerveau et notre respiration en paix, d’après les observations des neuroscientifiques.

         

        S’offrir un décor bleu, mettre du bleu chez soi dans les pièces de vie, permet justement de se nourrir de la vibration bleue. Quel bleu choisir ? Ils sont tous apaisants mais chacun a sa spécificité.

        Les regarder apporte la détente et les énergies dont nous avons besoin pour mieux respirer, nous redresser et dilater notre cage thoracique afin de la remplir d’air précieux.

        Anne Sophie Mouton

        12 - L’ÉNERGIE DE VOTRE MAISON

         Si vous suivez ses conseils pour la maison, votre intérieur se transformera en espace ressourçant et agréable où l’énergie circulera toujours harmonieusement.

        1. Trier et épurer

        Quand vous n’arrivez plus à prendre le dessus sur le bazar et le fouillis, malgré des rangements successifs… c’est qu’il est temps de faire (ou de refaire) un grand tri !
        La méthode de désencombrement qui fonctionne dans beaucoup de cas : rassembler un même type d’objets (livres ou vaisselle ou jouets…) dans un seul endroit, les trier un par un (A donner/A vendre/A jeter) et classer ceux que l’on conserve par catégories. Plus on fait régulièrement du tri, plus c’est rapide et efficace. Les pièces respirent et sont plus faciles à ranger et à entretenir.

        2. Installer des plantes

        Les plantes créent des coins de verdure dans chaque pièce, purifient et améliorent la qualité de l’air, et ont globalement un impact positif. Elles embellissent et apportent beaucoup d’authenticité, de chaleur et de vie à l’atmosphère de la maison.
        S’occuper de ses plantes est par ailleurs un réel moment de plaisir et de bien-être, supprimer les feuilles mortes, les arroser, prendre soin d’elles nous relient à la nature, s’avère vraiment apaisant et relaxe même les plus stréssé.e.s !

        Les plantes, vous ne pouvez jamais en avoir trop.

        3. Créer des espaces zen

        Dédier un espace – même petit ! – à la méditation ou à la relaxation permet de conserver la mémoire et de bénéficier d’ondes positives. Ce peut être un simple fauteuil ou un tapis. Si on pratique régulièrement, il s’inscrit dans le lieu peu à peu une bulle protégée, une atmosphère propice qui favorisera la détente et diffusera de bonnes ondes et peut même soutenir et encourager votre pratique, votre détente, votre repos.

        C’est Jay Shetti, ancien moine bouddhiste, philosophe et conférencier qui aborde ce sujet dans son dernier livre : le temps et l’espace possèdent une forme de mémoire.

        4. L’importance de la musique

        Écouter des disques, des artistes que l’on aiment a un effet positif sur notre moral et sur notre environnement. Pratiquer un instrument même modeste a le même impact. L’air s’emplit de sons harmonieux, de vibrations aux fréquences joyeuses. Les tambours, les bols tibétains, les clochettes et carillons sont connus pour créer de bonnes ondes. Les plantes adorent la musique et se plaisent particulièrement dans un environnement musical. Le son a un pouvoir incroyable pour changer l’énergie de votre maison.

        5. Brûler des encens

        Depuis les temps anciens, brûler des résines végétales chasse les énergies négatives et purifient les lieux. Encens, résines, fumigations de plantes, Palo Santo encouragent la concentration, le recueillement, la méditation.

        Le Palo Santo est un arbre sacré du Perou, d’une espèce protégée, aujourd’hui menacée. Soyez très attentif à sa provenance. Seul le bois mort a le droit d’être prélevé.

        6. Bien s’entourer

        Le dernier conseil  est de s’entourer uniquement d’objets et de meubles que l’on apprécie vraiment. Cette démarche prend évidement du temps mais vaut la peine car elle concerne un endroit où l’on passe beaucoup de temps : chez soi. Peut-être que ce serait le moment de faire le point sur ces gouts en matière de design et de décoration. Laissez tomber les grandes surfaces, les objets génériques pour que votre maison ait votre personnalité !

        www.joseeannesc.com

        11 - Aimez-vous faire le ménage ?

        Au printemps, beaucoup de gens pensent à faire un grand ménage. Est-ce seulement dû à une vieille croyance familiale ou sociale? Ceux qui n’aiment pas ce grand nettoyage s’empresseront de répondre que c’est une vieille tradition et qu’ils sont heureux de ne pas la suivre.

        En réalité, l'idée de faire du ménage à l’arrivée du printemps peut être très intelligente. Quelle est la différence entre une croyance et l’intelligence? Croire à quelque chose, c’est suivre une façon de vivre qui nous a été inculquée par nos éducateurs et qui est basée sur le bien et le mal. Pour la plupart, quand nous ne suivons pas ce que nous avons appris étant jeunes, nous nous sentons coupables.

        Être intelligent, c’est suivre une façon de vivre qui est utile, qui nous simplifie la vie, avec laquelle nous nous sentons bien.

        Pourquoi avons-nous besoin de faire du ménage? C’est pour nous aider à replacer les choses au bon endroit, c’est-à-dire un endroit dont on se souviendra et qui est facile d’accès afin de nous simplifier la vie. C’est aussi pour faire le tri entre ce qui nous est encore utile ou pas. Et cela nous aide à vivre dans un environnement plus propre, plus beau. Voilà trois critères de l’intelligence : la simplicité, l’utilité et la beauté.  

        Pourquoi au printemps? Probablement parce qu'au printemps nous pouvons enfin ouvrir toutes les fenêtres et aérer. Aussi, dans le passé, durant l’hiver les gens vivaient au ralenti. 

        Je connais beaucoup de gens qui ne font que déplacer les objets sans se demander s’ils ont vraiment besoin de les garder. Le fait d’accumuler ce qui est inutile complique la vie. Ce que vous n'avez pas utilisé depuis un an n’est plus utile et ceci s’applique à tout : vêtements, meubles, nourriture, etc. Cette partie du ménage est particulièrement difficile pour les gens qui s’attachent à leurs biens.

        La plus grande utilité du ménage dans votre vie physique est de vous aider à faire du ménage au-delà du physique. Je ne vous apprends pas que tout ce qui se passe dans votre monde physique est un reflet de ce que vous vivez à l’intérieur de vous, aux plans émotionnel et mental. Donc, cela indique que plus vous gardez d'objets inutiles, plus vous gardez également des croyances (façons de penser) qui ne vous sont plus utiles. Au contraire, elles vous empêchent de vous sentir bien, d’écouter vos vrais besoins. Pour découvrir vos croyances, vous devez être plus alerte aux fois où :

        • vous agissez par peur de quelque chose/quelqu’un;
        • vous vous sentez coupable;
        • vous vous justifiez;
        • vous vous en voulez.

         

        Prenons l’exemple de ceux qui gardent plusieurs accessoires de cuisine ou d’outils qu'ils n'utilisent plus. Au moment où ils les ont achetés, ils étaient probablement utiles, mais après quelques années, ils ne s'en servent plus. Pourquoi ne pas les donner / les recycler d'une façon ou d'une autre et ainsi faire de la place pour mieux respirer chez eux?

         

        C’est la même chose pour toutes les croyances que nous entretenons : elles finissent par prendre tellement de place que nous ne pouvons plus voir clair en nous, tout est confus.

         

        La peur de se débarrasser de quelque chose qui fait partie de notre vie depuis longtemps est très difficile pour plusieurs. Si c’est votre cas, de quoi avez-vous peur?

        • De gaspiller?
        • De vous tromper?
        • De faire le vide?
        • De ce que les autres vont dire?
        • Ou bien est-ce surtout la peur de l'inconnu?

        Ces peurs indiquent un sentiment d’insécurité qui est causé par un manque d’amour de vous-même.   

        Nous nous sécurisons à travers ce qui nous est connu dans notre monde physique, c’est-à-dire ce qui appartient au passé. Cette façon de vivre est à l’opposé de l’époque dans laquelle nous vivons. L’ère du Verseau apporte l’énergie nécessaire pour aller vers la nouveauté et c’est aussi l’époque de l’intelligence. Plus vous résistez à cette nouvelle énergie et moins vous vous sentez bien, car vous perdez beaucoup d’énergie à aller à contre-courant. Cela représente une grande cause de malaises et maladies, de disputes, d’obstination entre les membres d'une famille. De cette façon,  des peurs et des culpabilités continuent à être entretenues.

        En vous simplifiant la vie grâce au ménage de votre maison, de votre bureau, de votre garage ou même de votre voiture, vous constaterez que cela simplifiera aussi d’autres domaines de votre vie. De plus, vos besoins, vos désirs, vos prises de conscience deviendront plus clairs, car l’intelligence nous aide à nous recentrer, à retrouver notre lumière intérieure.

        Lise Bourbeau

        10 - Ma raison d'être!

        1. Tout le monde est créatif et créé pour l'être, par le Créateur lui-même.

        2. La capacité de prendre quelque chose au rebut et de le rendre beau est un cadeau.

        3. Si quelque chose vaut la peine d'être fait, cela vaut la peine d'être fait magnifiquement.

        4. L'échec est une belle partie du processus, acceptez-le et recherchez les accidents heureux.

        5. Comme les jeans bleus, le vintage ne se démode jamais.

        6. La fabrication artisanale est toujours meilleure et les imperfections la rendent parfaite.

        COLORER - RECYCLER - TRANSFORMER :  le CŒUR DE MON MÉTIER

        9-MON COUP DE CŒUR

        C’est une couleur qui me fait voyager. Le bleu indigo ce n’est pas n’importe quel bleu. Il a une histoire à vous raconter. Et il vous transporte outre-Méditerranée. Il est également plein d’énergie et très mystérieux grâce à sa teinte qui reste impossible à définir. En effet, le bleu indigo est à l’origine produit par des plantes appelées indigotiers, notamment cultivées en Asie et en Afrique. Ainsi, les couleurs sont obtenues par extraction de la substance colorée des feuilles puis sont corrigées par différents mélanges. C’est un superbe coloris pour donner de la vitalité à une pièce : murs, linge, accessoires... Je vous laisse rêver...

         

        La couleur indigo est puissante, lumineuse, surprenante, mais ne s’accorde pas avec n’importe quelle autre teinte.

        • Signification positive : Force, puissance, lumière, créativité.
        • Signification négative : Sombre, imposant, difficile à conjuguer.
        • Représentation : maisons turques, œil turc, eaux profondes.
        • Décoration : Magnifique avec le blanc qui le révèle encore plus éclatant, le noir, le bois.

        Cette couleur particulière est assez subtile. Elle permet d’accéder à des niveaux de conscience précis et stimule l’intuition.

        8-LA SLOW LIFE

        En 1986, Carlo Petrini, journaliste gastronomique, lance en Italie le Slow Food en opposition au « fast-food ». Aujourd’hui, Slow Food est une organisation internationale qui propose des événements divers et qui défend notamment la biodiversité alimentaire.

        Le Slow s’étend désormais à tous les domaines : on parle de slow tourisme (voyager autrement, écotourisme), slow management (méthodes de travail adaptées, qualité de vie au travail), slow cosmétique (produits bio, recettes maison), slow school (ateliers nature, notation ludique), slow city (avec le réseau Cittaslow), slow sexe et la liste n’est pas exhaustive !

        La Slow life en quelques principes :

        – Ralentir le rythme, alléger sa charge mental,

        – Renouer avec la simplicité,

        – Prendre du temps pour soi (écouter son corps, mieux se connaître et autres),

        – Donner du temps aux autres (profiter en famille, créer du lien social, participer à la vie de sa commune et autres),

        – Se (re)connecter à la nature (mettre les mains dans la terre, intégrer des gestes éco-responsables, faire des activités en nature et autres),

        – Eveiller ses sens,

        – Développer sa créativité,

        – Savourer le présent.... tendrement & doucement.

        7-Découvrez comment avoir une Déco cosy et tendance avec un mur en Bois
                                          Habiller un Mur intérieur

        Vous souhaitez des idées pour recouvrir votre mur ? Vous voulez créer un intérieur tendance et design ?

        Afin de répondre à ses envies de déco, nous allons découvrir des solutions innovantes pour habiller vos Murs et leur donner une nouvelle vie ! Tout cela grâce à du bois, sous toutes ses formes ! Jouez avec le différentes essences de Bois et donnez le style que vous souhaitez à votre décoration d’intérieur : cosy, cocooning, scandinave, etc.

         

        Le bois participe à cet esprit protecteur et cocooning, c’est un matériau naturel qui donne une atmosphère chaleureuse à votre pièce. Ses formes lisses et arrondies, ainsi que ses teintes douces participent à rendre votre intérieur accueillant.

        Parement Bois Nature : une déco naturelle

        Comme son nom l’indique, le panneau Bois Nature est un revêtement mural en bois qui donnera un aspect naturel à votre mur. Avec son aspect brut et son bois en épinettes, vous vous sentirez comme dans une forêt de conifères.

        Mur en bois Rabuto : des courbes pour une décoration cosy

        Ce mur fabriqué à partir d’arbres de bouleaux ressemble à de petits rondins de bois. Avec ses courbes douces, vous aurez un mur en rondins de bois 100% cocooning.

         

        Plaquette de Parement Bois chêne Nature : un mur en relief Naturel

        Le chêne est un bois très utilisé dans notre décoration d’intérieur, que ce soit pour le parquet, les charpentes ou encore les meubles. Avec ce revêtement mural en bois de chêne, vous aurez une décoration murale en relief unique et design.

        Revêtement mural en noix de coco : un Mur en coco

        Fabriqué à partir de réels morceaux de noix de coco, ce panneau mural 100% naturel donnera assurément un côté exotique à votre intérieur. Vous avez le choix entre différentes teintes et finitions.

        Plaquette de parement bois en Teck

        Ce bois exotique reconnu pour sa solidité et sa résistance ne manquera pas de vous séduire pour ses couleurs uniques. Facile à poser grâce à ses lamelles de petites dimensions, vous pourrez l’utiliser pour créer une crédence, habiller un mur ou encore réaliser un bar de cuisine.

         

        Déco murale bambou : une décoration mural reposante et zen !

        Le bambou est un bois tendance et très apprécié dans le domaine du home staging et de la décoration d’intérieure. Ce bois originaire des régions tropicales et tempérées est reconnu pour sa forte croissance. C’est un matériau très renouvelable et qui participer au développement durable. Le fait de couvrir vos murs de bambous crée une atmosphère zen et orientale

         

        Parement Bois recyclé Taïga : un bois Brut dans toute sa splendeurs

        Fabriqué à partir de lames de bois recyclés de différentes essences et de différentes teintes, c’est un lambris bois centenaire. Il a tout pour surprendre vos invités !

        Couleurs, lumières, senteurs, aménagement : des experts nous livrent des conseils avisés pour créer un maison propice au confort.

        Sommaire

        En choisissant bien ses points lumineux et la couleur de ses pièces, en connaissant quelques règles simples d’aménagement, en diffusant les bonnes odeurs et en observant la nature, il est possible d’améliorer son propre bien-être et celui de sa famille. La preuve avec 5 professionnels et leurs coups de pouce concrets...https://www.marieclaire.fr/maison/conseil-expert-reussir-decoration-maison,1425462.asp?fbclid=IwAR2spdSprbgFX2UdPPUDKzZJY_ykoydY4q1zpso8VJOHJsjWflQ8jKc_K34

        6-Profitez d'un repas en famille serein

        Alors qu'un repas en famille semble de prime à bord une bonne idée et l'occasion rêvée pour partager un moment convivial, la bonne ambiance peut rapidement tourner au vinaigre. Afin de passer un repas en famille agréable et serein, voici quelques règles d'or à respecter.

        Couper les téléphones portables

        Jeux, sms, messages ou encore applications diverses : autant d'excuses pour passer beaucoup de temps le nez dans nos téléphones portables. Jeunes ou moins jeunes ont en effet tendance à toujours trouver une raison pour consulter leur téléphone. Or cette fâcheuse manie empêche de bien suivre une conversation et peut s'avérer source de conflit une fois toute la famille rassemblée autour de la table. Afin de résister à la tentation de participer à 100% à ce moment convivial en famille, optez pour la solution imparable qui consiste à couper votre téléphone portable. Et faites appliquer ce geste simple à tous les participants au repas pour un vrai moment de partage.

        Participer à la conversation

        Même si vous êtes de nature plutôt réservé, que ce repas de famille vous porte peine ou bien que vous êtes fatigué ce jour-là, forcez-vous à participer à la conversation. Rester simple spectateur de ce moment donnera une mauvaise image de vous et vous fera aussi paraître le temps plus long. En engageant la conversation avec vos voisins de table, le repas prendra vie pour vous et vous découvrirez peut-être avec surprise des anecdotes insoupçonnées sur certains membres de votre famille, ou encore des points communs avec certains dont vous ne vous doutiez pas.

        Écouter les autres

        Pour que la conversation se déroule de façon agréable pour tous et que ce repas de famille soit un lieu d'échange véritable, veillez à être attentif à ce que l'on vous raconte et ne parlez pas que de vous. Prenez le temps d'écouter les autres pour rebondir sur ce qu'ils vous disent. Demandez-leur aussi des nouvelles de leur travail, leur avis sur un film qui vient de sortir ou comment se sont passées leurs dernière vacances. Ecoutez leur réponses pour que la conversation soit agréable et à double sens.

        Respecter les autres

        Pour qu'un repas en famille se déroule dans une atmosphère sereine, il est primordial que tous se respectent. Alors que plusieurs générations se retrouvent rassemblées autour d'une même table, il est important qu'elles puissent partager cet espace sans aucun conflit. Ainsi, si des personnes plus âgées que vous sont présentes, écoutez leurs histoires et parlez-leur avec le respect qui incombe à leur âge. Si à l'inverse vous partagez ce moment avec des plus jeunes que vous, ne soyez pas toujours dans la critique. Rappelez-vous que vous vous avez eu l'âge des plus jeunes et que vous aurez un jour celui des plus âgés.

        Éviter les sujets qui fâchent

        Certains sujets de conversation dérivent inévitablement vers des tensions, voire de véritables disputes. Il est donc préférable de laisser certains thèmes de côté pour que le repas familial reste convivial jusqu'au bout. Argent, politique, mais aussi situation familiale ou professionnelle problématiques pour certains sont à proscrire. Ne mettez donc surtout pas en avant lors d'un échange général ces sujets épineux. Préférez attendre un moment en tête en tête pour en parler avec le principal intéressé.

        Préparer de petites attentions

        Vous recevez votre famille pour un repas tous ensemble ? Pensez à avoir de petites attentions pour vos invités. Ainsi, prévoyez un plat sans viande pour votre cousine végétarienne, un menu spécial pour les plus jeunes ou encore son dessert favori pour votre grand-père. Ces petites attentions personnelles ne manqueront pas toucher vos convives et de les mettre de bonne humeur.

        Suivre les habitudes des hôtes

        Si vous êtes invité par l'un des membres de votre famille à un repas qui rassemble tous vos proches, veillez à respecter la façon de faire vos hôtes. Même si certaines de vos habitudes ne correspondent pas aux vôtres ou vous énervent, gardez vos réflexions pour vous au risque de blesser ceux qui vous reçoivent. N'hésitez pas aussi à proposer votre aide : cela fera assurément plaisir à la personne qui invite.

        Soigner votre tenue

        Même si ce repas se déroule en compagnie de vos proches, veillez à soigner votre apparence. Habillez-vous avec soin et coiffez-vous bien. Ce n'est parce que vous allez manger avec votre famille que vous devez être négligé. Se préparer et soigner son apparence sont en effet des signes de respect que vos proches ne manqueront de remarquer, et d'apprécier. 

        Faire honneur aux plats

        Alors que certains des plats proposés lors de ce repas familial ne sont pas forcément à votre goût, faites un effort et mangez au moins un peu de tout ce qui vous est proposé. Refuser de ce qu'a préparé la personne qui a organisé le repas risque de la vexer et de la mettre de mauvaise humeur. Mangez, même en petite quantité, pour montrer que vous prenez plaisir à ce moment partagé.

         

        Être de bonne humeur

        Chacun peut avoir ses petites contrariétés ou bien être fatigué. Si tel est votre cas, mettez vos soucis de côté et soyez agréable au moins le temps de ce repas de famille, la bonne humeur étant communicative. Souriez, prenez l'air enjoué et vous oublierez pendant ce moment de partage ce qui vous soucie. 

        Auteur:  Céline A. Date de publication: le 14 mars 2022

        5-NAPPES - SERVIETTES - COUSSINS...

        Née en 1847, Alexandre Turpault est une marque française qui clame haut et fort ses valeurs écologiques, éthiques et socialement responsables. Cela fait des années déjà que nous améliorons notre production de linge de table en préservant les savoirs-faire locaux, en veillant à la santé des français et en réduisant notre impact carbone pour la planète.

        Pour cela, nos ateliers de confection sont localisés dans les Vosges et en Hauts-de-France à quelques kilomètres de notre siège. En refusant la délocalisation à l’international, nous préservons nos savoirs-faire français, héritage du patrimoine textile du Nord de la France. Nous œuvrons aussi à leur transmission aux futures générations.

        Chaque produit que nous vendons respecte la santé de son futur propriétaire. Pour notre linge de table, nous vous proposons ainsi du 100% lin longues fibres et du 100% coton.

        https://www.alexandre-turpault.com/fr/

         

        4-Comptoir de famille

        Chez Comptoir de Famille, on adore passer à table. Les collections de vaisselle et de verrerie jouent souvent avec les couleurs et les motifs emblématiques de la marque. Tantôt Bistrot, tantôt Campagne ou Rétro, nos styles s’accordent pour mettre en valeur tous les moments gourmands de votre journée.

        Un bon repas commence avec une belle table, et il suffit parfois de peu de choses pour ajouter cette note de charme et de poésie qui rend encore meilleurs les bons moments partagés autour du petit déjeuner, du déjeuner en famille ou de l’apéritif entre amis. https://www.comptoir-de-famille.com/accueil

        3-HABILLONS NOS MURS

        Critères de sélections pleinement remplis: écologique, haut pouvoir couvrant, excellente accroche,durabilité ainsi qu'un nuancier de couleurs étonnant et pour compléter le choix, une large gamme de produits complémentaires. Les possibilités qu'offrent les peintures Autentico sont innombrables ; la modernisation et transformation de toutes surfaces (boiseries, façades, meubles...) sont passionnantes.

        L'interaction avec les relookeurs, décorateurs d'intérieur, peintres et amateurs de relooking est une chose que nous aimons particulièrement. Nous sommes attentifs à la satisfaction de nos clients, n'hésitez pas à nous faire parvenir vos remarques en nous contactant.

        Cormac, Sylvie et Marine, créateurs de la société Autentico France.

        https://autentico-paint.fr/

        2-Le VERRE met en VALEUR

         Le verre naît d’un mélange de sable siliceux, de carbonate de soude et de carbonate de chaux, chauffé à 1500 °C. Il peut prendre toutes les formes, être gravé, coloré, doré. Il appartient aux arts de la table et représente un emballage alimentaire de grande qualité. Quand on l’additionne d’oxyde de plomb, il devient cristal, un verre très limpide, à la sonorité claire... https://www.gastronomiac.com/ustensiles_et_vocabu/verre-et-verrerie/

        1 -OLIO D'OLIVO

        Les acides gras, qui constituent les unités de base des lipides, sont classés en trois familles : saturés, insaturés (certains sont dits « essentiels ») et trans. D’origine naturelle ou industrielle, ils se trouvent essentiellement dans notre alimentation. Comme ils constituent des facteurs d’aggravation ou de protection dans certaines maladies - cardiovasculaires en particulier, il est important de les connaître.

        Les acides gras saturés

        Les acides gras saturés ont tendance à favoriser les dépôts de cholestérol dans les artères et à augmenter les risques de maladies cardiovasculaires. Ils se trouvent surtout dans les graisses d’origine animale telles que le beurre, la crème fraîche, les fromages, le saindoux ou le lard, excepté celles issues des poissons. On les trouve également dans certaines huiles végétales tropicales (huile de palme, par exemple) et dans les produits alimentaires fabriqués à partir de ces sources de gras comme les pâtisseries, les charcuteries ou les produits laitiers gras.

        Les acides gras insaturés

        Les acides gras insaturés sont ceux qu'il convient de privilégier dans le cadre d'une alimentation équilibrée.

        Acides gras mono-insaturés et polyinsaturés

        Les acides gras mono-insaturés (oméga-9) et les acides gras polyinsaturés (oméga-3 et oméga-6) ont tendance à protéger des maladies cardiovasculaires. Ils sont essentiellement présents dans les produits végétaux ou les poissons gras tels que sardine, hareng, thon ou saumon. Ces acides gras devraient constituer l’essentiel de l’apport quotidien en lipides.

        L’huile d’olive est une source de vitamine E, un puissant antioxydant qui protège la membrane qui entoure notamment les cellules du système immunitaire.

        L’huile d’olive contient aussi une quantité très élevée d’acides gras mono-insaturés qui représentent 80 % de son contenu en lipides. Une alimentation riche en gras mono-insaturés est liée à une diminution du risque de maladies cardiovasculaires.

        D’ailleurs, une étude1 a montré que les personnes qui consomment 2 cuillères à soupe d’huile d’olive par jour (30 mL) ont 44 % de risques en moins de développer une maladie cardiovasculaire que celles qui en consomment 1 cuillère à soupe ou moins.

        Une autre étude2 a montré une réduction de 41% du risque d’accident cardiovasculaire cérébral (AVC) chez les gros consommateurs d’huile d’olive. Cette protection serait conférée par l’acide oléique contenu dans l’huile d’olive mais aussi par la vitamine E, les caroténoïdes, la chlorophylle et les composés phénoliques comme les flavonoïdes.  

        Les acides gras trans

        Les acides gras trans sont dans l'actualité du fait de leurs effets négatifs sur la santé.

        L'origine des acides gras trans

        Les acides gras trans, ou graisses hydrogénées, ont été créés par les ingénieurs agroalimentaires à la demande des industriels car ils sont plus stables et plus faciles à utiliser que les acides gras naturels.

        L'action des acides gras trans sur la santé

        Ces graisses hydrogénées sont dangereuses pour le cœur et les vaisseaux sanguins car elles favorisent les dépôts de plaques d’athérome. Elles devraient représenter moins de 2 % des graisses ingérées.

        Où trouve-t-on les acides gras trans ?

        On trouve les graisses hydrogénées essentiellement dans les soupes en conserve, les pâtisseries et biscuits industriels, certaines pâtes à tarte et margarines, les biscuits apéritifs, les pâtes à tartiner ou encore les barres de céréales.

        Rechercher la présence de graisses hydrogénées dans les ingrédients des produits que l'on achète permet de les éviter. Ces ingrédients sont classés par ordre décroissant de quantité. Si la mention « huile hydrogénée » se trouve en début ou milieu de liste, il est préférable de chercher un produit similaire où elle n'apparaît qu'en fin de liste des ingrédients (ou pas du tout).

        Sources :

        • Les lipides, Anses, 2013.
        • Guide de l’alimentation équilibrée, Vidal, 2008.